Article

Retraite Bernard FAYE


La Coutellerie Nontronnaise rend hommage à Bernard Faye qui vient de fêter son départ à la retraite après 29 ans de bons et loyaux services au sein de l’entreprise. Passionné de belles pièces, de finitions méthodiques et magnifiques, amoureux de nouvelles matières associées à un savoir-faire ancestral, Bernard a largement contribué au rayonnement de l'entreprise et des ‪#‎couteaux‬ de ‪#‎Nontron‬. Pour ceux qui ont eu la chance de le connaître au cours des nombreuses manifestations où il nous a représentés, l'Équipe de la ‪#‎coutellerie‬ a sélectionné deux photos :
- une prise il y a quelques temps... en 1986, discussion entre le moustachu Bernard et M. Chaperon (ancien propriétaire de la Coutellerie Nontronnaise) dans les anciens locaux de l'entreprise ;
- une autre plus récente (2013) mettant en avant les talents de ce maître ‪#‎coutelier‬ lors d'une démonstration en public. Heureuse retraite, Bernard!


Source : Coutellerie Nontronnaise


Hommage Eric Plazen


Chaque année depuis vingt ans, il forgeait en direct à la Fête du couteau et comptait de nombreux amis à Nontron.

© ARCH. A.LOTH

Il venait à Nontron depuis l’origine de la Fête du couteau il y a vingt ans. Le forgeron coutelier Éric Plazen vient de décéder subitement à l’âge de 55 ans, dans le Cantal, où il s’était installé depuis quelques années, après avoir vécu longtemps en Ariège.

L’été 2014, il racontait encore son plaisir de revenir chaque année à Nontron pour y retrouver ses nombreux amis : « La chaleur humaine c’est le plus important. » Et il ne ménageait pas sa peine en forgeant des journées entières tout en expliquant patiemment au public les secrets du métal. Il avait exercé de nombreux métiers avant de se tourner vers la forge et la coutellerie où il avait acquis une belle réputation. Ce qui ne l’empêchait pas de rester modeste : « Il n’existe rien de mieux qu’un Opinel numéro 10 », disait-il avec un petit sourire.

La revue La Passion des couteaux, animée par son ami François-Xavier Salle, devrait sortir un numéro hommage et la prochaine édition de la Fête du couteau de Nontron en août 2016 lui rendra hommage.

H.C.


Source : http://www.sudouest.fr/2015/08/08/20e-fete-du-couteau-de-nontron-de-l-affluence-malgre-la-pluie-2091834-1970.php


Les averses n'ont pas réellement perturbé l'ouverture de la Fête du couteau de Nontron. Collectionneurs, passionnés ou simples curieux sont venus en nombre rencontrer des couteliers du monde entier

20e Fête du couteau de Nontron : de l'affluence, malgré la pluie
Les averses n'ont pas réellement perturbé l'ouverture de la Fête du couteau de Nontron© 
LACOSTE VINCENT
C

e samedi matin dans le centre-ville de Nontron, les K-Way et les parapluies étaient de sortis. La faute aux orages venus d'Espagne qui se sont abattus sur la Dordogne dans la nuit de vendredi à samedi et qui ont perdurer jusqu'à 11 heures. Après une semaine de temps radieux, l'arrivée de cette pluie - salutaire pour l'agriculture - n'a pas du plaire aux organisateurs de la Fête du couteau. Heureusement pour eux, les collectionneurs et passionnés de couteau ont fait fi des averses et sont venus nombreux visiter la pléthore de stands liés au couteau.

Des couteaux pour tous

L'une des forces de ce rassemblement, c'est aussi la diversité des lames présentés. Outre le traditionnel couteau du quotidien, on trouve ici de nombreux objets dérivés, comme le couteau à huitre, la hachette, le kansei japonais, le katana, le couteau tactique utilisé dans l'armée et même des sabres de cavalerie. En tout plus de 100 couteliers du monde entier se sont donnés rendez-vous pour le week-end à Nontron pour satisfaire les envies les plus folles des amateurs de couteau.

Ceux-ci sont d'ailleurs venus de toute la France.  À l'image de Joël et Christine, habitants à Marmande : "Nous sommes venus spécialement pour la Fête du couteau". Et ils n'ont pas été déçus : "Tout est sympa ici, il y a vraiment beaucoup de couteliers, de stands et les forges sont magnifiques".

Forges et bois brut

Pour les collectionneurs ou fabricants de couteau, l'ensemble des processus de fabrication est représenté. On trouve ainsi plusieurs forges, où les plus curieux peuvent s'essayer à la production de leur propres couteaux. Bien entendu, de nombreux stands proposent du bois et des lames brut de haute qualité.  Et pour les finitions, quelques ateliers proposent des gravures sur manche.

© PHOTO LACOSTE VINCENT

Au vu du public présent ce samedi, le vingtième anniversaire semble d'ors et déjà réussi. La Fête se poursuivra tout de même demain de 9 heures 30 à 19 heures (1).

(1) Tarif : 5 euros, gratuit pour les moins de 16 ans.


Source : http://www.sudouest.fr/2015/08/08/la-machine-est-rodeepratique-2091300-1970.php


Dans les coulisses de la vingtième édition qui débute aujourd’hui

A Nontron, la 20ème Fête du couteau draine les collectionneurs du monde entier
Pendant tout le week-end, des démonstrations de forge auront lieu à l’espace couteliers.© 
PHOTO V. L.
D

epuis quelques jours déjà, la ville de Nontron a pris des allures de fourmilière. Jusqu'à Brantôme, les hôtels sont complets et les restaurateurs se frottent les mains. Dans les rues du centre-ville, hier déjà, il était difficile de trouver une place aux abords du site qui accueille ce week-end la 20e Fête du couteau.

Véritable institution pour les couteliers, les collectionneurs et les vacanciers, la manifestation réunit chaque année près de 10 000 visiteurs (dont environ 8 500 entrées payantes). En tout, ce sont 80 bénévoles qui travaillent depuis plusieurs jours afin que tout soit prêt.

850 repas par service

Depuis mercredi, les tivolis ont été installés sur le site, derrière la bibliothèque, autour du grand chapiteau. Chapiteau qui a d'ailleurs été érigé en dur, il y a plusieurs années, uniquement pour les besoins de la fête. « En 2005, nous avons décidé de délaisser le centre-ville et ses contraintes, en termes de sécurité notamment, que cela nous imposait », explique Francis Mathieu, simple bénévole aujourd'hui, qui a été l'un des organisateurs principaux de la fête.

Après la mise en place des installations, la centaine de personnes qui gèrent la manifestation (bénévoles mais aussi services techniques des collectivités) prendront en main dès aujourd'hui la gestion des entrées payantes, l'approvisionnement et le service des boissons, notamment à la buvette. La restauration à l'intérieur du site est assurée par l'association Les Copains d'abord. « Ils font ça depuis vingt ans, se félicite Francis Mathieu. Ils servent chaque midi près de 850 repas ! » Les visiteurs pourront également se restaurer auprès des 25 producteurs de pays présents dans le centre-ville, rue de Verdun.

La Fête du couteau, c'est aussi la venue d'une centaine de couteliers qui doivent se loger dans les environs. « La plupart ont leurs habitudes et reviennent d'une année sur l'autre dans les mêmes hôtels ou gîtes, ajoute Francis Mathieu, même si c'est arrivé que des bénévoles en logent pour dépanner. »

Arrivés dès hier, ils seront fin prêts ce matin, 9 h 30. Leurs premiers visiteurs seront les collectionneurs, impatients de découvrir et d'acheter, avant tout le monde, les plus beaux couteaux.


Source : http://www.sudouest.fr/2015/08/10/20e-fete-du-couteau-a-nontron-malgre-la-pluie-un-anniversaire-reussi-2092811-1970.php


Malgré des averses tout le week-end, les collectionneurs et curieux sont venus en nombre en Périgord vert. Retour en images

20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
Après un mois de juillet radieux, les organisateurs de la Fête du couteau de Nontron ont dû maudire le temps, lorsque des orages venus d’Espagne se sont abattus sur le département, samedi et dimanche matin. Dans les rues du centre-ville, K-Way sombres et parapluies colorés ont rapidement fait leur apparition© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
Certes, « la fréquentation n’a pas été aussi importante que s’il avait fait beau », avoue Francis Mathieu, l’un des organisateurs, mais les collectionneurs venus de toute la France ont fait fi du temps et sont venus en nombre rencontrer les couteliers présents ce week-end et effectuer des achats. 8 000 personnes environ étaient là sur les deux jours dont 5 500 entrées payantes© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
Il faut dire que pour un passionné la Fête du couteau pourrait être comparée au paradis. D’emblée, les lames sont partout, et l’on ne peut tourner la tête sans en voir. Sous un énorme chapiteau blanc, une vingtaine d’exposants français s’entassent et proposent des centaines de couteaux© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
Tous sont uniques, des fameux couteaux damas, où différentes couches de lames s’entassent pour dessiner des motifs et arabesques, aux couteaux à manche gravé, particulièrement appréciés des collectionneurs pour leur grande finesse artistique© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
Quelques mètres plus loin, la diversité ne se retrouve plus seulement dans le couteau mais dans la nationalité des couteliers. Un autre chapiteau blanc accueille les exposants étrangers. Slovaques, Australiens, Japonais ou Russes cohabitent le temps d’un week-end.© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
Si les stands de vente sont les plus nombreux, les quelques forges semblent le plus attirer les curieux et les amateurs. « C’est ce que j’ai préféré, car on voit vraiment le processus de fabrication de la lame », souligne Claude, encore admiratif du travail des forgerons. Ces derniers se veulent d’ailleurs proches du public et n’hésitent pas à aider les gens à fabriquer leurs propres lames© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
Mais un couteau ne se résume pas à sa lame, et plusieurs stands proposent du bois et des ossements bruts pour faire le manche de l’instrument. On trouve ainsi les matériaux les plus basiques, comme le bois de peuplier ou de hêtre, et les plus complexes et rares, tels que des os d’autruche, de zèbre, de phacochère et mêmes des fossiles de mammouth© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
© VINCENT LACOSTE
20e Fête du couteau à Nontron : malgré la pluie, un anniversaire réussi
© VINCENT LACOSTE